|

x 
x 

La commune

Les localités de Kayl et de Tétange sont situées au Sud du Grand-Duché de Luxembourg dans la région appelée depuis plus de cent ans "Le Bassin minier". La Commune de Kayl a une frontière commune avec la République Française et son territoire est délimité par les Communes de Rumelange, d'Esch/Alzette, de Schifflange, de Bettembourg et de Dudelange.

Sa topographie est marquée par les crêtes du Dogger et, en direction de la frontière française, par la cuesta du calcaire. Le Kaylbach a creusé une vallée étroite au sud, et moins arpentée à Kayl où elle s'ouvre pour former une plaine propice à l'exploitation agricole. Les affluents Biermecht et Puelbësch prennent leur sources sur les contreforts du Dogger à l'ouest, une partie de la Biermecht est même constituée d'eaux d'exhaure de la mine "concession Iewechbuer" dont la Commune de Kayl est propriétaire.

C'est l'agriculture qui a permis pendant des millénaires aux populations de la Vallée de la Kayl de survivre. Elle a laissé une emprunte importante à Kayl et pas seulement dans les belles fermes de la période baroque.

Mais avec la redécouverte des gisements ferrifères vers 1840, la vallée de la Kayl s'est transformée en un véritable "eldorado", attirant non seulement des industriels désireux de profiter de la manne comprise dans les gisements de minette, mais également toute une population luxembourgeoise et étrangère formant la main d'oeuvre nécessaire pour faire sortir le minerai de fer des entrailles de la terre.

A côté de cette activité vitale pour la Commune se sont développées des industries sous-traitantes: fonderies (Massard à Kayl, Friser à Tétange), lampes de mineurs à acétylène (Pierre Schiltz à Tétange), chaussures pour la mine et l'industrie, plus tard chaussures tout court (Hubert à Tétange).

Avec la cessation de l'activité minière en 1978, les sous-traitants ont disparu à l'exception de la Fonderie Massard. La fin des activités à laissé derrière elle un paysage portant les stigmates de l'activité humaine: mais la nature a tôt fait de réparer en tout ou en partie ces blessures.

Le territoire délaissé est devenu, du fait de la présence d'espèces pionnières de toutes sortes, un espace digne d'une protection poussée. Ainsi, le Parc naturel "Haard" à l'est invite les usagers à la détente en respect avec la nature (Communes de Dudelange et de Kayl). Un nouvel espace de réserve naturelle est en création au nord-ouest avec la mise sous protection de la zone "Lalléngerbierg" et "Brucherbierg" (Communes de Schifflange, d'Esch/Alzette et de Kayl).

S'y ajoute, en tant qu'endroit très remarquable, la zone située près du Monument national des mineurs et appelée "Léiffrächen" avec son impressionnant front de taille permettant de retracer 170 millions d'histoire géologique du bassin de Paris.
Les amateurs de nature et d'histoire industrielle prendront donc un immense plaisir à visiter la Commune de Kayl.

#kayltetange #pulsapictures #pulsa360 #visitredrockregion - Spherical Image - RICOH THETA

lacommune